mercredi 12 juillet 2017

LE TOUR DE FRANCE de TAPIEZO en Provence

TAPIEZO fait son TOUR de FRANCE



étape en peinture, à bicyclette, en vélocipède ou célérifère, le créateur utilise pignons, chaines, cassettes, couronnes, roue, imagination pour des créations en mouvement.


 




La première étape est de trouver les pièces industrielles ...

  œuvre vendue

 oui ... jetées et récupérées pour un second souffle

 
et la pièce de cycle se retrouve sublimée ...

 
pour enchanter les visiteurs de la galerie Tapiézo à Roussillon

 
et redonner du cœur, de la vie ...

  œuvre vendue

     De la beauté en mouvement,
            Dans les sables et pigments
                        D'une Provence enthousiasmée
                      De cette Liberté donnée.
 
Les témoignages sur Tripadvisor sont éloquents.
 
Partagez ce Tour du France artistique sur vos réseaux, s'il vous plaît.


  Partagez cette exposition avec vos amis, s'il vous plaît, un tour ...  artistique 

link : http://www.tapiezo-provence.com/2017/07/tapiezo-fait-son-tour-de-france.html

    merci  !  

 
 

lundi 19 juin 2017

Die Schule des Erfolgs ohne kulturellen Zwang

Ein Mittel zur Bekämpfung
von Mißerfolg und Gewalt
 
 

eine symbolische Tat erfüllen, und zwar :
 
Entgegengesetzte Elemente zu mischen und daraus eine Einheit bekommen




 Zwei Konzepte:

1/ Der Feststoff und Flüssigkeit.
2/ Die leer und voll.

Nachgewiesene Erfahrung des Schöpfers ist hier beschrieben: (Deutsch)
      Proven experience of the creator is dissected here: (English)
 
 
<><><><><><><>

Recevoir notre newsletter / Erhalten Sie unseren Newsletter / Subscribe to our newsletter
 

vendredi 19 mai 2017

Expositions du créateur Tapiézo - peinture et sculpture pigment Luberon - Provence - Vaucluse - Roussillon

EXPOSITIONS ACTUELLES

Roussillon en Provence - Luberon - Vaucluse - France



EXPOSITIONS PERMANENTES

Gallery Fairmont Hotel - San José - CA - Usa
Atelier Galerie Tapiézo - 7 rue Richard Casteau - Roussillon en Provence
Voir le film 2 minutes de Bonheur sur http://www.tapiezo-provence.com/2016/05/le-film-voir-2-minutes-de-bonheur.html

TOUT SAVOIR SUR TAPIEZO :
interview, vidéos, expériences, actualités journaux ... www.tapiezo.fr

s'inscrire à la newsletter personnelle du créateur Tapiézo - 7 lettres maximum par année
Adresses protégées et non communiquées depuis 2001
http://www.langue.tapiezo.fr/newsletter.html

mercredi 10 mai 2017

Editions Maison des Sciences de l'Homme - La Transcendance du créateur Tapiézo - Etude de sociologie

La Transcendance est mise en scène,
par le créateur Tapiézo.
 
Une œuvre de légèreté et de mouvement
qui apporte l'enthousiasme
pour tous ceux qui la regardent.
 
 
Ce livre explique comment les traumatismes sont surmontés à travers l'expérience artistique.
 
La subjectivation et la désubjectivation.
 
La place de la poésie dans la société. (entre autres thèmes)
 
 

Créativité, connexion sociale, intégration, action, des registres simples
qui semblent pourtant complexes aux yeux politiques.
 
Un livre riche étayé sous la Direction de Manuel Boucher,
Geoffrey Pleyers & Paola Rebughini
 
Préface de Michel Wieviorka

 
Résumé :
 
A partir des concepts de subjectivation et de désubjectivation mobilisés par Michel Wieviorka et les sociologues de l’action, ce livre développe une réflexion sur les processus de subjectivation dans le contexte historique de la globalisation, du pluralisme culturel et identitaire, d’inégalités croissantes et de vulnérabilité.

Cet ouvrage traite des enjeux contemporains en se basant sur l’analyse d’expériences et de débats aussi bien français qu’internationaux.

Il sera question de violence, de l’Etat social, de multiculturalisme, des droits, d’émancipation ou encore de démocratie, en partant des dynamiques concrètes à travers lesquelles se construisent les acteurs.

Ce livre s’appuie sur des études empiriques de grands diversité. Les auteurs analysent la capacité des individus à garder un rapport à soi et à rester acteurs malgré les tumultes sociaux, économiques, politiques et culturels parfois violents de la société globale.

Les auteurs :

Manuel Boucher est directeur scientifique du Laboratoire d’étude et de recherche sociales de l’Institut régional du travail social et du développement social de Normandie. Docteur en sociologie à l’Ecole des hautes études en sciences sociales. Manuel Boucher est titulaire d’une habilitation à diriger des recherches soutenue à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV) - Membre associé du Centre d’analyse et d’intervention sociologiques. CADIS / EHESS - CNRS

Geoffrey Pleyers est sociologue, chercheur au Fonds national de la recherche scientifique en Belgique – Centre de recherches interdisciplinaires Démocratie, Institution, Subjectivité. Professeur à l’université catholique de Louvain et chercheur associé au CADIS.

Paola Rebughini est professeur en sociologie, membre du département des sciences sociales et politiques de l’université de Milan où elle enseigne la sociologie, la théorie sociale et la communication interculturelle. Docteur en sociologie à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, Paola Rebughini est membre associé du CADIS.

 
Comme vous, je prends le temps d'intégrer
car chaque paragraphe de ce livre demande de grandes réflexions.
 
Alterner la réflexion et l'action créatrice ...
car dans le Silence et l'Action
se déploient des merveilles créatrices...
 
 
Les papiers de soie apportent la légèreté, les traits donnent du sens et intensifient le mouvement. L'électronique signifie que cet humain actif et créatif est bien de notre époque. Une œuvre où l'on voit de façon parfaite le changement d'état de la matière. L'enthousiasme et la joie sont bien présentes par l'action de l'humain.
 
Être attentif à la Nature,
aux gens que je croisent et qui m'entourent,
m'éveiller à la Beauté ...  
 et rester tranquille, rester créateur
rester en toute Quiétude 
malgré le tumulte imposé et ambiant
est déjà un vaste programme !
 
Heureusement que la Transcendance existe !
  
François Tapiézo
 
œuvre ci-dessus : Boundlessness, la Transcendance. Format 120 x 120 cm sur toile
Action dans la joie. L'enthousiasme créatif apporte le meilleur : le Bonheur intérieur jaillit alors à l'extérieur
 
 

jeudi 13 avril 2017

Pensez-vous être libre ? Révélations secrètes...

Pensez-vous être libre ? Révélations secrètes décodées ...

 Une citation de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord  / Homme politique d'intelligence supérieure, subtil, adroit et remarquable diplomate  / 1754 -1838  


"La politique, ce n'est qu'une certaine façon d'agiter le peuple avant de s'en servir."

 
 
Il y a quelque temps, on m’a offert un livre intéressant écrit par   ‘ Lieutenant-colonel « X » 


      Son contenu est tellement stupéfiant, qu'il en est incroyable ! Les deux pages ci-dessous font froid dans le dos !


Il est expliqué parfaitement la mort silencieuse de certaines personnes, programmée par des services plus que spéciaux.


N'avez-vous pas l'impression que notre liberté si chèrement obtenue par nos aïeux se réduit comme  "une peau de chagrin" ? ( Honoré de Balzac)


Quand vous lirez l'extrait ci-dessous et par la suite ce livre, vous risquez de retrouver des situations déjà vues, entendues et cela pas qu'au cinéma mais malheureusement bien réelles !


Ces révélations secrètes feraient bondir Talleyrand, diplomate de grande intelligence qui disait aussi : " On connait, dans les grandes cours, un autre moyen de se grandir : c'est de se courber !" et aussi " Si les gens savaient  par quels petits hommes ils sont gouvernés, ils se révolteraient."  Cet homme brillant, grâce à son habileté, son expérience, sa grande subtilité et ses qualités de négociateur, est parvenu à défendre aussi bien ses intérêts parmi les neuf régimes à la tête de la France de 1789 à 1838, que ceux de la France face aux autres monarchies européennes.
A la lecture, j'ai à la fois l'envie de plus de quiétude. Toutefois, j’ai surtout l’envie de savoir !

Cet ouvrage est disponible en fichier PDF :
https://www.fichier-pdf.fr/2014/09/24/lieutenant-colonel-x-methodes-speciales-services-secrets/lieutenant-colonel-x-methodes-speciales-services-secrets.pdf


ou en version papier via Amazon  :


 
Extrait du Livre « Missions, méthodes, techniques spéciales des services secrets au XXIsiècle. voir les pages 15 et 16  (et 21 et 22 du Livre Papier)
« Les actions hostiles physiques comprenant :

 Le sabotage, qui peut être effectué contre un large choix de cibles, et dont les formes n’ont de limites que celles de l’imagination. Ce genre de missions actives va, du plus simple au plus compliqué, du sabotage d’un véhicule en vue de l’immobiliser ou de créer des dépenses lourdes pour son propriétaire (cas d’un harcèlement), à l’attaque informatique massive en vue de saturer un serveur, à la destruction de matériels lourds de toutes sortes (station d’épuration des eaux, centrale nucléaire, centrifugeuses d’uranium enrichi, lignes caténaires de trains…). Ce type d’actions présente la particularité d’être presque toujours accompli par des militaires-spécialistes très entraînés, et dont les unités sont plus ou moins officiellement rattachées à un service secret ou ponctuellement employées par ceux-ci ; ou, lorsque ce n’est pas le cas, d’être supervisé par des personnels civils ou agents ayant une compétence particulière.

   Les actions de sabotage sont courantes et peuvent être effectuées : autant à l’intérieur des frontières contre des cibles désignées comme hostiles et nuisibles aux intérêts nationaux, que dans des pays étrangers. Dans le premier cas, l’action de sabotage est presque toujours ordonnée par un service de contre-espionnage, dont nous verrons la mission plus loin.

 Le harcèlement, qui est une des sous-missions actives les plus courantes et les plus ordinaires des services secrets. Une opération de harcèlement peut être dirigée contre des individus isolés ou des entreprises et organisations diverses (dans le pays ou à l’étranger), et elle vise généralement : soit à contraindre une personne ou un groupe de personnes (entreprise, association ou assimilé) à se soumettre implicitement à la volonté d’un service secret (ou à celle du gouvernement), via un intermédiaire qui ne se présentera jamais clairement comme un agent de ce même service, ceci afin de ne pas courir le risque d’exposer publiquement celui-ci ; soit à pousser un individu ou une entreprise à cesser une activité ou à quitter le pays ; soit à l’élimination sociale ou physique d’un individu ou d’une entreprise. Les expressions « élimination sociale » et « élimination physique » signifient ici, respectivement, la fabrication d’un discrédit important contre un individu, et une action visant à le pousser à mettre fin à ses jours (suicide) ou à provoquer sa mort (voir les parties titrées 1. l’élimination sociale, et 2. l’élimination physique du chapitre « Les méthodes modernes d’élimination des individus »).
   Le harcèlement étant un acte très impopulaire, considéré par l’opinion publique comme une forme de perversion, ce type de missions est toujours exécuté avec de très grandes précautions. Une opération de harcèlement implique fréquemment un assez grand nombre d’agents et de contacts occupant chacun, ordinairement, des activités professionnelles diverses et variées (depuis l’électricien au psychiatre, en passant par l’employé de banque et autres services publics…).
Cette sous-mission aussi particulière que méconnue est largement présentée dans ce livre.
   L’élimination sociale est presque toujours la suite logique de l’opération de harcèlement précédemment évoquée, et, ainsi que son intitulé le suggère, elle concerne plutôt un individu. L’élimination sociale consiste en la fabrication du discrédit, lequel peut revêtir diverses formes, scandaleuses ou/et particulièrement dégradantes pour celui qui en est la cible. Elle est souvent accompagnée d’une « destruction » des moyens économiques (emploi, rentes…), puisque ceux-ci contribuent largement à la crédibilité.
   Le lecteur sera peut-être surpris d’apprendre que les services secrets emploient couramment l’élimination sociale contre leurs propres agents, sources ou ex-employés, soit pour prévenir un risque de révélation d’informations de nature confidentielle nuisibles à la réputation du service secret lui-même, d’une personnalité en vue, d’une entreprise ou d’une institution gouvernementale, soit dans le cadre d’un recrutement hostile, ainsi que nous le verrons dans un prochain chapitre.
L’élimination physique désigne bien l’assassinat, lequel, en ce XXIe siècle, est rarement exécuté selon les modalités spectaculaires que le cinéma et la littérature présentent régulièrement au grand public. Car, dans une large majorité de cas, il est nécessaire de ne pas éveiller l’attention de l’opinion publique par un cas de mort suspecte, lequel mène inévitablement à des recherches concernant les causes possibles du décès, fréquemment suivies par une médiatisation.
C’est pourquoi les cibles14 de ce genre de sous-mission décèdent le plus fréquemment par suicide suivant une dépression, soit des suites d’une maladie ordinaire ou d’un accident, souvent en rapport avec les activités et penchants naturels de celles-ci (alcoolisme, tabagisme, stupéfiants, sexe, sport à risque…)
Les éliminations physiques violentes et flagrantes existent cependant, et celles-ci peuvent avoir trois causes, principalement :
1 – la cible fréquentait des milieux interlopes dans lesquels la violence physique est courante et notoire (gangs, mafias, organisations terroristes, secte, etc.)….. »



14. Les services secrets emploient le mot cible pour désigner l’objectif visé par une mission, lequel peut-être, indifféremment, un pays, une administration ou une entreprise, un individu. L’usage du mot cible, lorsqu’il désigne un individu, permet de déshumaniser celui-ci, et ainsi de faciliter la tâche des employés et agents chargés de lui nuire. Aussi, l’anonymat du mot cible permet de ne pas nommer un individu par son nom, ce qui est parfois nécessaire lorsqu’il est jugé préférable que des employés ou des agents des services secrets n’en aient pas connaissance.
Alors, vous aussi êtes stupéfait ? 
Quand je vous disais que Talleyrand se retournerait...
Faites passer le message... transmettez ce lien à vos contacts svp :
http://www.tapiezo-provence.com/2017/04/pensez-vous-etre-libre.html
Pour vous remercier d'avoir lu cet article jusqu'au
bout, voici des citations de cet homme de qualité, Talleyrand :
"Le meilleur moyen de renverser un gouvernement, c'est d'en faire partie."

"Les financiers ne font bien leurs affaires que lorsque

 l'Etat les fait mal."

Talleyrand possède l'immense qualité de pousser à la réflexion.

PLUS :  Dans le roman de George Orwell, « 1984 », Syme, un collègue de Winston, en charge du dictionnaire Novlangue, explique le but du Novlangue : « Ne voyez-vous pas que le véritable but du Novlangue est de restreindre les limites de la pensée ? A la fin nous rendrons littéralement impossible le crime par la pensée car il n’y aura plus de mots pour l’exprimer. »

Source : http://lesmoutonsenrages.fr/nous-sommes-manipules/petit-cours-de-novlangue/
 
 


<><><>

ACTUALITES EXPOSITION :

La galerie atelier Tapiézo

7 rue Richard Casteau 84220 ROUSSILLON-en-PROVENCE
horaires 11h à 17h  6/7 
Fermé le dimanche
Pour rendez-vous : contacts email et téléphone sur www.tapiezo.fr

lundi 10 avril 2017

Les BUIS et la chenille de la pyrale

Les Buis et la chenille de la Pyrale.

Vous avez acheté des buis et stupeur, vous remarquez que des feuilles vertes disparaissent ! Vous voyez qu’ils sont comme tondus. Urgence, on part à la chasse au prédateur, la chasse à la chenille !!!
Deux photos :  avant l'apparition du prédateur et après...



 Cherchez entre les feuilles du buis de toutes petites toiles d’araignées, de poils blancs tissés. La chenille est proche et souvent sous les feuilles. L’enlever et l’écraser. Sur les plans faiblement infestés, cette chenille non urticante peut être écrasée entre les doigts.
 
 
    Il est grand temps de trouver une solution ! En moins de 3 jours le massif pourrait être sans feuille.

Comment traiter les BUIS mangés par les chenilles de la Pyrale des Buis ?

QUATRE SOLUTIONS POUR SAUVER VOS BUIS.

SOLUTION 1 : Mon traitement écologique préféré : j’ai apprécié de traiter avec de  l’eau et du SAVON NOIR au pulvérisateur  deux fois par jour. J’avais de bons résultats. Prolifération ralentie toutefois je trouvais encore de nouvelles chenilles. Si j'avais commencé ce traitement fin février aucune chenille ne serait réapparue.
Ne pouvant consacrer que des heures de dimanche, je suis passé au plan B.
J'ai trouvé un produit efficace. Un allié de choc biologique qui ne détruit pas les abeilles et ne pollue pas le potager bio du voisin. Bacillus thuringiensis, Bt ou VER de POIREAU. Et cela fonctionne très bien.
Ce traitement naturel serait le 'moins agressif' pour la Nature "Bacillus thuringiensis"  de marque Solabiol ou Gerbeaud.

Dosage : 1 dose petite cuillère de 3,75g à 5 g pour 5 litres d'eau selon capacité du pulvérisateur. Attention : il ne doit pas pleuvoir dans les 3 heures qui suivent la pulvérisation. Ce produit ne peut s'utiliser en prévention = ce produit ne sert à rien en mode préventif.


SOLUTION 2 :
Passer un coup de karcher sur les buis et les larves tombent rapidement. Les ramasser et les écraser ou les brûler. Technique déjà utilisée dans les villes. Avantage : le lavage par karcher est efficace et vous n’ajoutez aucun produit. Comme la prolifération de cette chenille non urticante est rapide, soyez déjà vigilant dès la fin février.
 
SOLUTION 3 :

Un insecticide naturel : la terre de Diatomée

Saupoudrer vos buis avec de la terre de Diatomée : un insecticide naturel ne produisant aucune accoutumance chez les insectes. Poudre à ne pas respirer.
 

SOLUTION 4 NON RECOMMANDE
Il est également possible de pulvériser un insecticide à base de cyperméthrine ( par exemple: Capiscol ) ou de deltamétrine. Ce type de traitement demande un certain nombre de précautions / NOCIF POUR LES ABEILLES et doit être appliqué à l'intérieur des rameaux et sous les feuilles où les chenilles se cachent. Personnellement, je n’ai pas envie de tuer les abeilles et aucune envie de respirer ce type de produit qui pourrait  être, comme beaucoup d’entre eux, reconnus comme dangereux pour la santé. De plus, les abeilles décimées rencontrent déjà un grand nombre de pollueurs.
Les plants de buis grandement infestés au point d’être arrachés ou broyés ne doivent surtout pas être compostés en l'état. Le mieux est de brûler les plants trop infestés.

CONCLUSION :

Bien sûr, le mieux est de surveiller !
L'élimination manuelle en hiver : cette technique a l'avantage de n'ajouter aucun produit dans la nature. Les chenilles de la pyrale du buis n’étant pas irritantes, on les retire à la main notamment en hiver.
Elles sont nichées au cœur des massifs de buis sous forme de cocons, donc bien visibles. Les cocons / chenilles ainsi 'attrapés' seront détruits par brulage. Les noyer dans un seau d'eau est aussi possible.
C'est un adversaire coriace : vous êtes son seul prédateur, la lutte se fera sur la vigilance, la régularité et la durée.
La seconde période de prévention est fin février, début mars. Et ne relâchez pas, regardez chaque jour. Pour ma part, la meilleure des préventions est ici : 1/ je regarde en hiver comme expliqué ci-dessus pour enlever les cocons.
2/ je pulvérise chaque jour eau et savon noir de fin février jusqu’à mi mars.
Si vous passez la date de fin mars sans chenille, les buis et vous seront tranquilles.
 
Découvrir la galerie à Roussillon en Provence, nous échangerons sur la beauté des buis et ... des pigments !

La galerie art contemporain atelier Tapiézo7 rue Richard Casteau 84220 ROUSSILLON-en-PROVENCE
horaires 11h à 17h  6/7  Fermé le dimanche ou sur rendez-vous sur www.tapiezo.fr

 
 

dimanche 19 février 2017

Le Moulin Salignan - Parc du Luberon

 La Nature sublimée !
 Conservatoire d'amandiers

      photographie Tapiézo

 Une colline patrimoine des anciennes variétés d'amandiers.

 
 

Un verger extraordinaire planté de 40 variétés d'amandiers !

"La Provence en couleur
Grâce aux fleurs de l'amandier,
Apportent leurs sourires
Dans une exquise douceur,
Au bon mois de février,
Dame Nature aime rire.


Un témoin des anciennes richesses fruitières. Le mois de février est idéal pour découvrir ces magnifiques floraisons.

                                                                                photographie Tapiézo

  Un témoin des richesses fruitières anciennes.
  Un patrimoine génétique à transmettre à nos générations futures...

 
  La liste des 40 variétés d'amandiers est visible sur place
 
                                                                                photographie Tapiézo
 
                              Sur cette image retouchée par Tapiézo on aperçoit le Moulin de Salignan au bout du verger
 
Le Parc du Luberon montre l'enthousiasme et invite à planter un arbre pour lutter contre la disparition du patrimoine génétique.

 
  Une démarche bienvenue !   Un vrai bonheur : vous avez l'envie et la place de planter un arbre rare, un numéro de téléphone est à votre disposition (sur place) pour aider et conseiller votre démarche.


  SITUATION  

Ville d'Apt. En venant d'Avignon, à l'entrée d'Apt, au rond point du site de recyclage du SIRTOM, un panneau indique la direction 'Le Moulin Salignan'.  Une petite route vous amène à découvrir cette colline qui offre aussi une vision à 360° des paysages aptésiens.

Des bancs sont à disposition pour prendre le temps d'observer. POUR QUE VIVE CETTE DIVERSITE, une promenade ludique est bienvenue au cœur d'une Nature qui montre la mémoire agricole régionale.

A quelques minutes de ce lieu magique, le village perché de Roussillon et ses falaises ocrées vous attendent. Dans une rue pittoresque, vous trouverez l'atelier du peintre Tapiézo. Grand bonheur des enfants lorsqu'ils découvrent la sphère Cité lumineuse et musicale du 'Petit Prince' pilotée par IPhone.

Peintures sculptures avec AUTORISATION DE TOUCHER ! Vous ferez des photos inoubliables à partir du 15 mars, jour de réouverture !


   ACTUALITES EXPOSITION    

La galerie art contemporain atelier Tapiézo
7 rue Richard Casteau 84220 ROUSSILLON-en-PROVENCE
horaires 11h à 17h  6/7  Fermé le dimanche


<><><><><><><>
 
Découvrir le Luberon et ses mille facettes, c'est ici : http://luberon.fr/tourisme/les-sites-touristiques/actu+5-photos-extraordinaires-des-ocres-du-luberon+584.html